Venez Visiter Notre Belle Alsace,

son histoire, ses traditions

et ses hauts lieux touristiques!

Alsace
Alsace
IMG_7172.JPG
IMG_7172.JPG
IMG_7163.JPG
IMG_7163.JPG
IMG_7077.JPG
IMG_7077.JPG
IMG_7076.JPG
IMG_7076.JPG
IMG_7064.JPG
IMG_7064.JPG

Nous sommes à votre disposition pour vos aider à organiser vos visites et vous donner des idées de balades.

La route des vins et ses villages typiques

La culture du vin est indissociable de l'histoire de l'Alsace, elle est présente de manière vivante dans les paysages, les traditions et le patrimoine. La barrière naturelle des Vosges qui favorise un microclimat sec, l'exposition sud sud-est du vignoble et la complexité géologique des sols offrent des conditions uniques à la vigne.

Les villages incontournables dans le Haut-Rhin : Eguisheim, Geberschwihr, Rouffach, Riquewihr, Ribeauvillé, Kaysersberg, Hunawihr, Bergheim et Turckheim.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Colmar

Commencez votre visite de Colmar par la Petite Venise : un dédale charmant de canaux que vous pouvez emprunter en barque à fond plat. Ensuite, ne manquez pas les joyaux gothiques ou Renaissance de la vieille ville. Notamment, la Collégiale Saint-Martin, où se déploient quelques belles terrasses en été, ou encore le Musée Unterlinden qui abrite le fameux Retable d’Issenheim.

 

 

Strasbourg, Capitale européenne.

Capitale régionale, économique et culturelle de l’Alsace et capitale européenne depuis 1949 avec le Conseil de l’Europe puis le siège du Parlement européen, officiellement acquis à Strasbourg en 1992, la belle Alsacienne profite pleinement de ces honneurs.

A visiter : La cathédrale Notre Dame et ses alentours, Le palais Rohan et les petites balades incontournables : La Petite France, La rue du Bain-aux-Plantes, Les ponts couverts. Mais également le quartier des institutions européennes (le palais de l'Europe, le palais des Droits de l’homme, le Parlement européen, bâtiment Louise-Weiss et le le parc de l’Orangerie).

Strasbourg ne fait pas exception à la règle et comme de nombreuses autres villes françaises, la capitale alsacienne ouvre gratuitement les portes de ses musées le 1er dimanche de chaque mois de 10h à 18h.

 

Le Massif Vosgien

La Route des Crêtes relie Cernay à Sainte-Marie-aux-Mines sur plus de 77 kilomètres. Vous pouvez l’emprunter à pied pour accéder au Grand Ballon, point culminant du massif vosgien. Au bout de cet itinéraire, le cadeau : une vue imprenable !

Si les lieux sont très prisés par les randonneurs, c’est surtout pour son paysage idyllique avec ses pentes boisées de sapins et de hêtres, ses lacs. La Route des Crêtes passe aussi par le Markstein et le Col de la Schlucht. C’est du Hohneck, troisième sommet vosgien, que vous pouvez admirer les Hautes Vosges, du massif du Donon au Ballon d’Alsace, ainsi que la plaine d’Alsace, la Forêt Noire et, bien plus loin, les Alpes.

Station de skis familiales du massif des Vosges alsacien totalisent  170 remontées mécaniques et 1 000 km de pistes balisées rien que pour le ski de fond : rendez-vous au Markstein, Lac Blanc, Grand Ballon...

Pour partir à la découverte des coins les plus secrets de nos forêts, pensez à chausser une paire de raquettes ! De nombreuses randonnées vous sont proposées. Vous aurez d’ailleurs tout le loisir de vous faire accompagner par un guide qui partira avec vous explorer la richesse naturelle de l’Alsace.

 

Randonnées /Le Club Vosgien

Fédération depuis le 27 mai 1995, le Club Vosgien compte 32 000 membres, entretient près de 15 000 km de sentiers balisés, gère 27 refuges et même le bel hôtel du Grand Ballon, publie des cartes de randonnées, des guides, une revue trimestrielle, construit des abris, élève des tours-belvédères, organise des excursions et des conférences. C'est la plus vieille association de tourisme pédestre en France (et la plus importante aujourd'hui).
Créé en 1872, 2 ans à peine après l'annexion de l'Alsace par l'Allemagne, le Club Vosgien réunissait au départ une bande de bénévoles passionnés par la montagne et la randonnée. Citadins à la recherche d'air pur et de nature, ils rêvaient de grands espaces, de liberté, de loisirs simples et sains. Leur but était également pédagogique : découvrir et faire découvrir aux randonneurs les richesses du massif vosgien jusque-là fermé au grand public.

 

Le Haut-Kœnigsbourg

 Le Haut-Kœnigsbourg est un des monuments les plus visités de France avec 600 000 visiteurs par an. Le château occupait une position stratégique quand il fût construit au 12ème siècle. En 1899, l’Empereur Guillaume II entrepris de reconstruire entièrement le château dans l’objectif d’en faire un musée et, par la même occasion, le symbole du retour de l’Alsace à l’Allemagne. Bien que sa construction soit récente, le château respecte fidèlement l’architecture du Moyen-âge.

A l’intérieur le raffinement des pièces est impressionnant avec des peintures murales, des meubles de la Renaissance et d’énormes poêles en fonte. Une collection d’armes du Moyen-âge est conservée au sous-sol avec des arbalètes, des épées en tout genre et des armures…

 

Le Mont Sainte-Odile

Dominant la plaine d’Alsace, le Mont Sainte-Odile fut durant plusieurs siècles le siège d’un important monastère. Aujourd’hui, ce lieu religieux dédié à Sainte-Odile, patronne de l’Alsace, est encore fréquenté par de nombreux pèlerins.

Toutefois, le Mont Sainte-Odile accueille un nombre important de visiteurs non croyants, désireux de profiter de l’environnement naturel et boisé du lieu. Amateurs de randonnée pédestre, vous pourrez y arpenter des chemins balisés et découvrir notamment le mur païen, construit aux alentours de 1000 av. J.C et dont l’origine fait l’objet de nombreuses spéculations mystiques !

 
L'Ecomusée d'Alsace

 Créé en 1984, l'Ecomusée d'Alsace est composé de près de 70 maisons paysannes authentiques, démontées pièce par pièce dans leur village d'origine. Avec la contribution de milliers de donateurs d’objets et de bénévoles, l’Ecomusée d’Alsace est devenu l’un des plus importants d’Europe, couvrant 100 hectares de village, de champs et de forêt.

Les thèmes du musée sont la vie et le travail au village aux 19ème et 20ème siècles. Les habitations, granges, ateliers artisanaux en activité et les expositions proposées témoignent de manière vivante de la ruralité en Alsace à cette époque. De nombreux bénévoles participent aux animations qui font revivre d’anciens corps de métiers comme les forgerons, sabotiers, potiers, tonneliers, charbonniers...

 

Alsace, témoin des deux grandes guerres

Le Vieil Armand ou Hartmannswillerkopf, est le témoin parfaitement conservé des atrocités de la Première Guerre Mondiale. De la Seconde, il reste également de nombreux stigmates. Comme le Struthof, l’ancien camp de concentration de Natzweiler : unique camp construit pendant la guerre 1939-45 sur le territoire français. Son musée retrace avec force et retenue cette douloureuse histoire. Egalement encore visibles : les édifices de la Ligne Maginot, qui de Lembach au fort de Schoenenbourg dans le Pays de Wissembourg, vous mèneront à la découverte de l’Alsace du nord.

 
Mulhouse, le « Manchester française »

Surnommée ainsi dû à son passé industriel prestigieux. Classée Ville d’art et d’histoire, elle est le terrain de jeu favori des passionnés de musées techniques : ne manquez pas la Cité de l’Automobile et la Cité du Train ou encore le Musée Electropolis.

 

A la découverte de l’abbaye de Murbach

L’abbaye de Murbach, joyau de l’art roman. Au creux d’une vallée se loge cet édifice remarquable par ses deux belles tours de grès rose aux toits pointus. De part son écrin verdoyant, c’est un spectacle grandiose qui s’offre à vous, tant l’édifice est imposant. Les amateurs d’art baroque pousseront ensuite la balade jusqu’à Notre-Dame-de-Lorette, toute proche.

 

Valée de Munster :

Toute l’année, assistez à la fabrication du fromage de Munster chez le fermier ou à la Maison du Fromage.

 

Château du Hohlandsbourg :

Découvrez ou re-découvrez l'un des plus grands châteaux d'Alsace et profitez de ses nombreuses activités tout en jouissant d'un panorama à 360° sur les Vosges, la Plaine d'Alsace et la Forêt Noire.

 

Neuf-Brisach, place forte de Vauban :

L’œuvre de Sébastien le Pestre de Vauban (1633-1707) inscrite en 2008 au Patrimoine mondial de l’Humanité de l’UNESCO. Neuf Brisach, dont Louis XIV lui-même a dit "de tous les diamants de la Couronne de France, le plus beau est la forteresse du Rhin", est dans ce cadre un exemple parfaitement conservé et exceptionnel de ville place forte construite en 1697 le long du Rhin, après la perte de Vieux Brisach au-delà du fleuve au traité de Ryswick.

 

Parc de Husseren-Wesserling- Musée du textile

Sur des terres de haute tradition textile, le Parc de Wesserling retrace l’extraordinaire aventure industrielle de cette ancienne manufacture royale. Innovant, patrimonial et respectueux de l’environnement, il surprend par ses somptueux jardins classés "Jardin Remarquable" et par sa collection, unique en France, de bâtiments liés à l’industrie.  Original, son musée textile associe l’histoire du site à l’art contemporain. Parc et son sentier patrimonial forment un agréable lieu de promenade, à découvrir toute l’année en famille ou entre amis.

 

 

 

 

Office de Tourisme de Guebwiller Soultz et des pays du Florival

71 r République 68500 GUEBWILLER

Tel : 03 89 76 10 63

 

Office De Tourisme de Rouffach

12 A pl République 68250 ROUFFACH

Tel : 03 89 78 53 15

Route des vins